Voile de beauté

Publié le


« La rosée avait lavé toute la poussière sur les feuilles brillantes. Du haut des montagnes et des bois glissèrent les rayons de l'aurore. Les cimes des sapins en furent comme incendiées. Au-dessus des champs de trèfle et des seigles et des orges, et au-dessus des avoines qui commençaient à verdir, planait un brouillard diaphane, un vrai voile de beauté. Et les ombres se dessinaient aussi nettes qu'au clair de lune. »



Selma Lagerlöf, "La légende de Gösta Berling", (titre original : Gösta Berling Saga, 1891.)


Publié dans Nature

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article