Vivre!

Publié le


« Ils longeaient la lisière de la forêt : à droite se dressaient de sombres montagnes ; à gauche se creusait mollement une longue vallée pâle.

Tout à coup Tancrède [le chien] arriva avec une telle rapidité qu'on eût dit une courroie rasant la terre, et, hurlant de frayeur, sauta dans le traîneau et s'accroupit aux pieds de la jeune fille. Don Juan [le cheval] tressaillit et prit le mors aux dents.
— Les loups! fit Gösta Berling.
Ils virent une ligne grise se dresser et serpenter le long des fossés. Il devait y en avoir au moins douze. Anna n'éprouva aucune crainte. Le jour avait été riche d'aventures et la nuit promettait de ressembler au jour. Voler sur la neige étincelante en bravant les bêtes féroces et les hommes, c'était vivre! »

Selma Lagerlöf, "La légende de Gösta Berling", (titre original : Gösta Berling Saga, 1891.)

Publié dans Vie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article