La dernière fleur de l'automne

Publié le par Juliette

34

 

Je suis la dernière fleur de l'automne.

J'ai été bercée dans le berceau de l'été,

j'ai été mise en sentinelle contre le vent du nord,

des flammes rouges s'allumèrent

sur ma joue blanche.

Je suis la dernière fleur de l'automne.

Je suis la plus jeune graine du printemps mort,

il est si facile de mourir la dernière :

j'ai vu le lac féerique et bleu,

j'ai entendu battre le coeur de l'été mort,

mon calice ne contient d'autre grain que celui de la mort.

Je suis la dernière fleur de l'automne.

J'ai vu les mondes étoilés si profonds de l'automne,

j'ai contemplé la lumière de chauds foyers lointains,

il est si facile d'aller la même route,

je fermerai les portes de la mort.

Je suis la dernière fleur de l'automne.

 

Edith Södergran (1892-1923)

 

 

 

Jean-Clarence Lambert, Anthologie de la poésie suédoise, éditions Unesco, 2000.

 


Publié dans Nature

Commenter cet article