L'"avant-Noël"

Publié le


« Le mot "avent", attesté dès le XIIème siècle, représente un emprunt du latin adventus, "arrivée", employé dans la langue ecclésiastique pour désigner la nativité du Christ. (En raison de sa résonance chrétienne, nous lui préférons le terme d'"avant-Noël"). La forme "advent" s'est maintenue jusqu'au XVIème siècle. Le pluriel avens, désignant les quatre semaines (ou les quatre dimanches) de l'Avent, fut fréquent au Moyen Âge ; on le trouve encore aujourd'hui dans différents dialectes locaux.

La période d'avant-Noël correspond à la fin de l'automne, marquée, début novembre, par la fête des morts. C'est l'époque où Odhinn-Wotan, monté sur le cheval Sleipnir, passe dans les airs au soir tombant, entraînant derrière lui la troupe de la "Chasse sauvage".


La couronne d'avant-Noël est apparue à date relativement récente. Elle semble être née en Prusse orientale, dans les milieux luthériens, à la fin du siècle dernier. [...] Les premières couronnes semblent avoir porté vingt-quatre bougies, chaque bougie représentant une des journées du mois de décembre devant s'écouler avant l'arrivée de Noël, et ce n'est que par la suite que l'habitude s'est prise de ramener ce nombre à quatre (soit une bougie par semaine), ce qui permettait une analogie avec les quatre saisons. »

Alain de Benoist "Les Traditions d'Europe".
 

Publié dans Traditions

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article